Pic de pollution : mise en œuvre du protocole

By | 13 décembre 2016

pic-pollution-tagLe bassin grenoblois connaît, depuis mardi 6 décembre, un épisode de pollution. Entré en vigueur en novembre 2016, le protocole d’accord concernant les mesures à mettre en œuvre pour réduire la durée et l’intensité des pics de pollution,est enclenché.

Pour plus d’informations, veuillez vous référer aux documents suivants:

Des informations sont également disponibles sur l’application smartphone et le site Métromobilité, qui pendant les pics de pollution s’adaptent pour répondre aux questions concrètes des habitants : moteur de recherche spécifique, indications sur les parkings de covoiturage…

La Métropole a également mis en place une plateforme téléphonique du 1er décembre 2016 au 28 février 2017, joignable au 01 70 36 49 92 de 8h30 à 17h30, du lundi au vendredi, laquel vous pouvez appeler pour obtenir de plus amples informations.

One thought on “Pic de pollution : mise en œuvre du protocole

  1. PASQUIER

    Faut-il s’en réjouir ou s’en étonner? les médias font un gros battage autour de la pollution à Grenoble. En ayant suivi régulièrement les infos “pollution de l’air” des sites: http://www2.prevair.org/ ou – lien pour Rhône-Alpes http://www.air-rhonealpes.fr/ on retrouve bien la pollution signalée en Grenoble-sud et Grésivaudan, mais inférieure aux vallées de Savoie – Haute-Savoie (et infiniment moins en étendue, à ce que cela a été à Lyon et Paris la semaine dernière). Donc, à mon avis: soit Grenoble en “fait trop” (avec des dispositions précipitées, inappliquées, qui perdent tout crédit, voire se ridiculisent), et ce serait alors une exagération de com, soit les “autres” ne prennent pas leurs responsabilités et n’en font pas assez, et il faudrait alors pouvoir le dénoncer vigoureusement.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *