Category Archives: Uncategorized

Plainte en diffamation: les médias en parlent

La plainte en diffamation déposée par les élus du groupe Agir Pour Sassenage à l’encontre du maire de Sassenage (en tant que directeur de la publication du journal municipal Sassenage en Pages) a été relayée dans les médias.

Retrouvez l’article de Place Gre’net ci-contre: http://www.placegrenet.fr/2017/06/22/sassenage-elus-de-lopposition-portent-plainte-contre-maire-christian-coigne/144194 et ci-dessous un extrait du JT de TéléGrenoble du 23 juin 2017:

Réunion publique du 20 juin 2017: projet extension Vicat aux Côtes

Le 20 juin 2017 a eu lieu en mairie de Sassenage une réunion d’information sur le projet d’extension de la carrière Vicat aux Côtes de Sassenage. Ce projet implique une modification du Plan local d’urbanisme (PLU) et fera l’objet d’une enquête publique, qui se déroulera dans le courant du deuxième semestre de 2017.

La réunion a été animée par Christian Coigné, maire de Sassenage, en présence du directeur des carrières cimentières Vicat pour la France, d’une ingénieure du pôle d’étude Vicat et du chef d’établissement pour la carrière de Sassenage. (continuer la lecture)

Réunion publique sur la Métro le 13 avril 2017

Le Collectif Agir Pour Sassenage a organisé une
réunion publique dans la soirée du 13 avril sur le thème de « La Métropole et ses nouvelles compétences » à la Maison des Clubs, à Sassenage, en présence de Christophe Ferrari. Le président de Grenoble-Alpes Métropole a retracé l’historique du transfert des compétences des communes à la Métro et a présenté les grands projets en cours. À la fin de son exposé, M. Ferrari a répondu aux questions des Sassenageois sur les dossiers relatifs à notre commune. (continuer la lecture)

Appel à contributions, dons et adhésions

Chers amis,

Notre assemblée générale de janvier 2017 a permis de réaffirmer nos orientations issues des tables rondes organisées en mars 2016. Vous étiez alors invités à une réflexion sur le rôle de notre association dans la vie communale et les thèmes que vous souhaitiez aborder.

De ces tables rondes, il ressort que notre association est porteuse d’une information alternative à la communication du maire et de sa majorité. Il lui est attribué un rôle de lanceur d’alerte, de contre-pouvoir. Enfin, elle se doit d’organiser des réunions thématiques. (continuer la lecture)

Fin de la concertation publique sur le projet GLD

Le projet GLD est une opération immobilière qui vise la construction de 400 logements dans la zone d’activité de la Falaise, à Sassenage. Ce projet a suscité beaucoup d’interrogations de la part du CAPS et des riverains de l’entreprise GLD. Notre association a déposé une lettre dans le cadre de la concertation publique préalable au projet.

Cette concertation a été close le jeudi 2 février 2017, lors du Conseil municipal de cette date, et a fait l’objet de la délibération N° 11. (continuer la lecture)

Assemblée générale du CAPS 2017

ag-caps-2017Nous avons réalisé notre Assemblée Générale 2017 le samedi 28 janvier 2007 à 16h, en salle Jacques Prévert, à Sassenage. Nous avons réuni une trentaine d’adhérents et sympathisants. Nous avons aussi compté avec la présence de Nathalie Bellon, journaliste du Dauphiné Libéré.

Nous avons organisé une exposition des dessins et caricatures publiés dans notre bulletin le Décapsuleur et ailleurs.

Nous avons également présenté une première version d’une vidéo portant sur l’affaire des emprunts toxiques souscrits par la commune auprès de Dexia, produite par Roland Airiau, Jean-Louis Borel, Yannick Belle et Rafael Laboissière. Ce travail se place dans la suite de notre présentation lors de la réunion publique du CAPS du 2 juin 2016. La version définitive de cette vidéo sera livrée bientôt et intégrera les nombreuses remarques exprimées par les adhérents lors de cette AG. (continuer la lecture)

Nouvelle Déchèterie de Sassenage : ouverture prévue en 2018

La Métro a voté ce vendredi 16 décembre 2016 une convention permettant l’acquisition d’un terrain sur Sassenage afin de réaliser la nouvelle déchèterie.

En effet, le commune ne disposant plus de foncier adapté pour accueillir cet équipement, la Métro à négocié avec des propriétaires privés. Une dizaine de sites a été envisagée mais ils ne répondaient pas à l’ensemble des critères parmi lesquels l’absence de riverains, l’accessibilité du site, les règles de constructibilité… (continuer la lecture)