Conseil municipal du 12 mars 2018

By | 7 mars 2018

La prochaine réunion du Conseil Municipal de Sassenage se tiendra le lundi 12 mars, à 19 heures à l’Hôtel de ville, Salle Henriette Groll. Vous pouvez consulter ici l’ordre du jour de la réunion et les projets de délibérations.

En conséquence de la gestion catastrophique des emprunts toxiques Dexia, la commune de Sassenage est rattrapée par l’effet dit ciseaux, quand les dépenses dépassent les recettes. Le groupe majoritaire proposera donc de faire des économies, par exemple en baissant les subventions aux associations, mais aussi dans les services à la population. Mais cela ne suffira pas. Les Sassenageois.es seront appelé.e.s à payer la facture de la gestion du groupe majoritaire : les taux de la taxe d’habitation et de la taxe sur le foncier bâti seront revus à la hausse, 18,14% (au lieu de 16,2% l’an dernier) et 37,92% (au lieu de 35,77%), respectivement (projet de délibération N° 5). Les promesses de 2014 sont bien loin… Après la suppression totale des abattements en 2017, la facture sera lourde pour les Sassenageois.es même si la municipalité compte sur la baisse de la taxe d’habitation décidée par le gouvernement pour embrouiller les esprits.

Curieusement, lors du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) qui a eu lieu au conseil municipal du 25 janvier 2018, et malgré les questions insistantes des élus du groupe Agir pour Sassenage (APS), ces éléments ont été complètement masqués.

Le budget 2018 de Sassenage sera ainsi voté lors de ce conseil municipal (projet de délibération N° 4). Des dépenses importantes en investissement sont prévues, grâce à l’entrée d’argent supplémentaire (merci les contribuables !). Comme d’habitude, il faudra faire confiance au groupe majoritaire pour les détails des dépenses. Depuis la suppression de toutes les commissions en début de mandat (y compris celle des Finances), les élus du groupe APS n’ont aucun moyen d’évaluer la pertinence de certains postes, comme les 199 000 € pour l’éclairage public (en Partenariat Public Privé, tout de même) et les 100 000 € pour « matériel et réseau informatique ».

Une autre délibération importante de ce conseil aura comme objet le projet d’extension de la carrière Vicat aux Côtes (projet de délibération N° 13). Malgré la grogne des Sassenageois.es, le groupe majoritaire proposera l’approbation du rapport du commissaire enquêteur, largement favorable à Vicat. Pire encore, on proposera d’évacuer les quatre recommandations du rapport, sous prétexte qu’elles sont hors champ par rapport à l’enquête publique et qu’elles pourront être rediscutées lors du renouvellement de l’autorisation d’exploitation en 2020. En effet, l’objet de l’enquête publique qui vient de se clore concernait pour l’instant la modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU), pour permettre à Vicat de louer et d’exploiter le terrain communal de l’ex-Ball Trap Club.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *