CM 15/10/2018, emprunts toxiques: « Circulez, il n’y a rien à voir »

By | 15 octobre 2018

Les six sièges du groupe Agir pour Sassenage (APS) étaient vides à la fin de la séance du conseil municipal du 15 octobre 2018. Le maire Christian Coigné a exercé son pouvoir de censure, en interdisant aux élus de l’opposition de s’exprimer sur l’arrêt de la Cour d’appel de Versailles qui porte sur le contentieux entre Sassenage et Dexia autour des emprunts toxiques.

En début de séance, C. Coigné a lu l’arrêt de la Cour, en donnant sa propre interprétation de cette décision. Tel qu’il l’avait fait précédemment auprès de la presse; il a glorifié sa victoire contre Dexia. Cependant, comme nous l’avons démontré, la commune a perdu le procès. En effet, C. Coigné lui même a admis que les juges n’ont pas annulé les prêts toxiques litigieux et que ceux-ci vont courir jusqu’en 2042. La ristourne de 30% accordée par la Cour n’éliminera pas la toxicité des intérêts.

Florence Parvy, élue du groupe APS a essayé, en vain, d’intervenir après la présentation de C. Coigné. Elle s’est fait interrompre par le Maire, son micro a été coupé et malgré ses tentatives de parler elle n’a pu présenter son intervention. Pour les élus du groupe APS, la seule alternative possible était alors de quitter la séance en signe de protestation contre cette censure inacceptable.

Quand C. Coigné parlait il y a quelques mois de transparence et de démocratie, c’était une plaisanterie…

Ci-contre le lien vers l’article du Dauphiné libéré relatant cette séance du conseil municipal:
https://c.ledauphine.com/politique/2018/10/16/l-opposition-quitte-le-conseil-municipal

Voici l’extrait de l’enregistrement du Conseil Municipal concernant cet épisode lamentable de la vie politique de notre commune notamment à partir de la 8ème minute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *